Les bêtabloquants

     Définition

Les bêtabloquants sont généralement utilisés pour traiter :

  • l’hypertension (pathologie cardiovasculaire définie par une pression artérielle trop élevée),
  • l’angine de poitrine (l'angine de poitrine ou angor  est un symptôme cardiaque se manifestant par une douleur thoracique résultant d'un manque d'apport d'oxygène au myocarde),
  • certaines arythmies cardiaques (trouble cardiaque le plus fréquent).
  • migraines et,
  • les tremblements bénins.

Les bêtabloquants  bloquent les fonctions du système sympathique : il est responsable du contrôle d'un grand nombre d'activités inconscientes de l'organisme, telles que le rythme cardiaque ou la contraction des muscles lisses. On les utilise notamment  pour atténuer le trac et l’angoisse.
Les performances sportives sont moins perturbées par les agents sélectifs bêta-1 que par les bêtabloquants non sélectifs.

Les effets indésirables sont liés au blocage des bêta-récepteurs. Les plus fréquents sont les suivants :

  • la fatigue : diminution des performances physiques à l'effort,
  • de l'asthme ou des bronchites de forme asthmatiques, au niveau des poumons ;
  • une diminution de la circulation sanguine aux extrémités des membres (maladie de Raynaud) ;
  • sans oublier les autres conséquences sur le système nerveux central comme l'insomnie et le refroidissement des mains.

Ces produits agissent sur le cœur, les effets secondaires sont extrêmement dangereux et peuvent entraîner la mort !
Les disciplines touchées par ces substances dopantes sont le tir, le biathlon, le tir à l’arc, les courses automobiles, le saut à ski et le billard car elles permettent d’atténuer l’angoisse, ralentir le rythme cardiaque et d’empêcher les tremblements.
Vu que ces produits sont très efficaces, et permettent d’améliorer les performances, le CIO a décidé de les placer parmi les classes d’agents interdits.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site